11 novembre

11 novembre

En préambule au défilé prévu à 11h, les élus, Grégoire Zielinski représentant la gendarmerie de Valenciennes, les porte-drapeaux, de jeunes gens qui avaient revêtus pour l’occasion l’habit des soldats de 14-18, une jeune infirmière d’époque était également représentée (les costumes ont été prêtés par M.Honoré), les présidents de sociétés, la délégation de nos amis allemands de Boke, une partie de l’ensemble musical et des quérénaingeois ont rendu un premier hommage au cimetière en se recueillant sur les tombes des soldats anglais tombés pour la France, l’hymne anglais et la marseillaise ont été joués, puis nous nous rendus à la stèle rue de Maing où 2 civils ont été fusillés.
A 11 heures, rendez-vous étaient donné à tous à la chapelle rue Neuve, où les institutrices et les enfants de l’école G.Pamart, mais aussi beaucoup d’autres quérénaingeois nous attendaient. De là, emmenés par l’ensemble musical de Quérénaing, nous nous sommes rendus à la chapelle des Fusillés rue Jean Monnet pour revenir ensuite sur la place du village au Monument aux Morts.
A chaque arrêt une gerbe de fleurs a été déposée en mémoire des soldats et des civils tombés pour la France afin de ne pas les oublier. Une gerbe a également été déposée par nos amis allemands au monument aux Morts.
Les discours de Monsieur Didier Joveniaux, Maire, de Monsieur Jacques Labbé, Président des anciens combattants et de Josef Schäfermeyer au nom de nos amis de Boke (traduit en français par M. Hervé Lainé), ont su rendre un hommage solennel à cet événement.
Un lâché de pigeons a été effectué par Monsieur Kutza, aidé d’élus et d’enfants et pour clôturer cette belle commémoration, des ballons bleus, blancs et rouges lâchés par les enfants, ont envahi le ciel.
Nous nous sommes ensuite dirigés vers la salle multi spectacles où Mme Sandrine Fontaine, directrice de l’école G.Pamart et Mme Machadot institutrice, nous ont projeté un petit documentaire réalisé par les élèves à partir de moments enregistrés lors du 11 novembre 2017 grâce à aux tablettes de l’école.Théophile Maitte a rendu un hommage par la lecture d’une lettre d’un soldat français et celle d’un soldat allemand à leur famille. Pour clôturer ces beaux moments, émouvants et solennels, des bonbons furent distribués aux enfants et le verre de l’amitié partagé.

Partager cette page sur les réseaux sociaux